Mercenaires guerroyant sur Lily depuis 1176 jours.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [Compte-rendu] Les Chevaliers Oubliés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rarax
Maître mercenaire : soiffard assoifé, chevalier à l'épée rouillée
avatar

Messages : 270
Date d'inscription : 31/08/2014
Age : 23

Feuille de personnage
Personnages et classes : : Rarax (Iop)
Niveau:
200/200  (200/200)
Guilde : : Black Fang

MessageSujet: [Compte-rendu] Les Chevaliers Oubliés   Dim 19 Avr 2015, 18:58

[Compte-rendu de l'event Les Chevaliers Oubliés organisé par le clan des Clés du Valhall avec la participation de [Mal-Jabar] le samedi 18 Avril 2015 de 21h30 à 1h30 à peu près.]



Ces derniers jours, l'on pouvait lire en Amakna des affiches publiées par le comte Magtar Tine où ce dernier demandait de l'aide pour retrouver un Centoror et de mystérieux bandits qui lui avaient volé un artefact ayant un lien avec les Eliotropes auquel il tenait beaucoup. Les aventuriers avaient donc rendez-vous à la taverne d'Amakna le samedi 18 Aperirel à 21H30 pour débuter l'enquête auprès du comte.

Ainsi réunis, le comte Magtar leur expliqua que c'est alors qu'il voyageait avec son amie Amasa qu'ils s'est fait attaquer, en Amakna même, par un Centoror et quelques bandits qu'il n'avait pas pu identifier. Tout s'est passé très vite : le Centoror a hurlé "Les Météores du Centoror" et puis plus rien : le Xélor avait été assommé. Au réveil, il avait retrouvé par terre une chevalière en or qui semblait être de grande valeur et sur laquelle était gravé "Chevalier du Centoror".

Le comte la montré aux aventuriers et la confia à Oo-Pump puisqu'elle pourrait servir pour l'enquête. A ce moment-là, nombreux sont ceux mentionnant la valeur supposée de la chevalière et s'imaginant déjà la récupérer pour en tirer une petite fortune... Alors, subitement, la chevalière brilla étrangement et tout le monde fut téléporté dans une caverne à Brâkmar bordée de lave.

Ils y rencontrèrent un certain Mouh du Bouftou, un grand guerrier Iop à moustaches qui se présenta à eux comme étant le Chevalier du Bouftou, membre de la guilde des Chevaliers du Doziak. Les aventuriers le questionnèrent à son sujet et à propos de la chevalière qui semblait justement appartenir à un certain Chevalier du Centoror. Alors le Iop accepta de leur dire ce qu'il savait à ce sujet à seule condition qu'ils passaient avec succès une épreuve. Alors les aventuriers acceptèrent le marché et Mouh fit apparaitre une armée entière de Dragoeufs que les aventuriers durent vaincre.

L'épreuve réussie, Mouh leur confia que le Chevalier du Centoror faisait bien partie de leur guilde mais que cela faisait une éternité qu'il ne l'avait pas vu. Il conseilla alors les aventuriers d'aller voir le Chevalier du Minotoror Viheu Mageuh qui en saurait probablement plus d'autant plus qu'il s'agissait là d'un astrologue hors pair. Alors pour se rendre jusqu'à lui, Mouh envisagea d'utiliser la chevalière et demanda aux aventuriers de faire "brûler leur Krosmoz intérieur", de faire montre de leur vigueur et de leur énergie combative. Alors tout le monde se mit à hurler, à dégainer leurs épées, à s'énerver et soudainement, la chevalière les téléporta jusqu'au Chevalier du Minotoror. Celui-ci était aux Marécages et semblait attendre les aventuriers.




L'idée d'aller gambader dans la boue n'était pas du goût de tous les aventuriers... Surtout les aventurières, en fait.


En effet, Viheu Mageuh avait prédit grâce aux astres la venue des aventuriers mais ne se souvenait plus pourquoi... Alors les aventuriers expliquèrent la raison de leur venue. L'astrologue accepta de les aider à condition qu'ils le retrouve dans les marécages, ce qui n'enchanta guère les aventuriers. Mais leurs craintes étaient infondées car ils le retrouvèrent rapidement. Alors Viheu Mageuh leur posa une question qui était la suivante : "Combien de rats un Crocodaille doit-il manger pour faire une indigestion ?". Les aventuriers donnèrent des réponses au hasard mais elles étaient toutes mauvaises alors tous ceux qui avaient répondus furent renvoyés au début du labyrinthe et étaient transformés en rats !



Très rapidement, l'équipée se vit transformée en une véritable armada de rats moches et malades, ce qui ne fit pas plaisir non plus aux filles du groupe...


Alors Viheu Mageuh donna aux aventuriers un indice supplémentaire : "Les statues vous apprendront que les bons comptes font les bons amis.". Tous ne sembla pas avoir compris ce qu'il voulait dire par là car ils peinèrent encore un bon moment jusqu'à ce qu'Oo-Shyning comprenne l'énigme et déclara que la réponse était vingt-six car il avait décompté vingt-six statues sur le chemin menant jusqu'au Chevalier du Minotoror. Alors le Chevalier accepta leur victoire et avoua qu'il ne savait pas non plus où était le Chevalier du Centoror car il ne l'avait pas vu depuis longtemps. Il leur conseilla toutefois de rendre visite au Chevalier des Pichons qui allait souvent boire à la taverne avec le Chevalier du Centoror. Pour se rendre jusqu'à lui, il demanda aux aventuriers de tenter de retirer de son socle l'épée de Crocobur... alors qu'ils étaient sous la forme de rats !

Mais lorsqu'ils touchèrent l'épée, la chevalière les téléporta jusqu'à Sufokia où ils retrouvèrent leur aspect d'origine. Ils trouvèrent là un vieillard plongé dans un profond sommeil au bord de l'eau...



Face à un vieil Enutrof profondément endormi, les aventuriers durent faire preuve d'imagination pour le réveiller...


Alors les aventuriers entreprirent de le réveiller pour le questionner. Chose faite, ils se rendirent compte qu'il était sourd comme un pot alors pendant qu'Oo-Pump, qui allait partir, confia la chevalière à Mowow, Fukushuu écrit sur une feuille de papier la requête des aventuriers. Alors ceux-ci arrivèrent enfin à se faire comprendre à l'Enutrof qui expliqua qu'il était bien le Chevalier des Pichons et qu'il se nommait Hiradote. Il accepta de leur donner les informations qu'ils souhaitaient mais qu'il fallait d'abord qu'il aille faire une course à l'épicerie. Il proposa aux aventuriers de le suivre.

Alors toute l'équipée suivit le vieil homme qui marchait lentement, terriblement leeeentemeeeeeent jusqu'à l'épicerie de Sufokia, tout à chacun prenant son mal en patience et se retenant de ne pas s'énerver sur Hiradote...



Excédés, les aventuriers attendaient plus ou moins patiemment que l'Enutrof finisse son achat.



Finalement, l'équipée arriva enfin à destination et Hiradote put acheter ses cwoquettes pour son chacha. Il félicita par la suite les aventuriers pour leur patience et leur relative bienveillance car telle était l'épreuve qu'il voulut leur faire passer : supporter et aider un bien vieil homme en une tâche aussi simple que banale ! Quel héroïsme, me direz-vous ! Hiradote raconta alors aux aventuriers qu'il était en effet très proche du Chevalier du Centoror mais pas autant que l'était le Chevalier des Dopeuls, Sagaah. Celui-ci était un disciple de Xélor et était le chef des Chevaliers du Doziak mais il ne donnait plus de nouvelles depuis longtemps : il aurait était profondément touché et attristé par la mort de leur prophétesse Anetha. C'est elle qui enseigna aux Chevaliers leur doctrine, celle de croire au fait que le Krosmoz et les astres animaient les êtres de vie et influençaient ceux-ci de manière à tisser leur personnalité et leur destin car les êtres n'étaient autre qu'une part-même de ce Krosmoz... Le Krosmoz était en eux !

Hiradote expliqua que la déesse fut tuée après qu'elle fut trahie par Saduj, le treizième chevalier qui était Chevalier du Serpentin (signe pourtant répudié par l'astrologie traditionnelle) et qui tendit un piège, par quelque jalousie, à ses confrères avec l'aide de l'Inquisition des Douze qui voulait faire taire ce qu'ils considéraient être une hérésie. Hiradote annonça d'un air lugubre que ce jour était sous l'égide du Serpentin... ce qui n'annonçait que discorde et conflits. Il raconta également le rêve qu'il avait fait récemment où il voyait les signes divisés en trois groupes : un brutal et combatif composé du Bouftou, du Minotoror, du Kilibriss et du Dragocampe, un fourbe et sournois composé du Scorbrute, du Chacha, des Dopeuls et du Centoror et un prudent et protecteur composé du Flaqueux, des Pichons, de la Bworkette et du Crustorail.

Hiradote indiqua enfin que le Chevalier du Centoror vivait dans une épave non loin et les aventuriers s'y rendirent.




Et non ! Il ne s'agit pas d'une banale attaque de percepteur.




Ils retrouvèrent là comme prévu le Chevalier du Centoror. Celui-ci était profondément irrité d'être déranger par les aventuriers qui lui demandèrent où était l'artefact qu'il avait volé à Magtar en présentant sa chevalière comme preuve. Le Centoror refusa de dire quoi que ce soit alors les aventuriers entreprirent de le tabasser. Une fois chose faite, le Centoror avoua que c'était bien lui qui avait volé le comte mais qu'il n'avait plus l'objet en sa possession car il l'avait volé pour son ami Sagaah qui était dans les Lendemains Incertains du Xélorium en train de construire une machine aux pouvoirs extraordinaires. Il indiqua aux aventuriers la position du portail de Xélorium et leur demanda de quitter immédiatement les lieux et de ne plus venir le déranger ici.




Les aventuriers, divisés, en profitèrent pour se cogner dessus gaiement.


Ils trouvèrent là-bas le Xélor à moitié rendu fou par son séjour à Xélorium qui était accompagné de quatre personnages : un Zobal, un Iop, un Crâ et un Sacrieur. C'était en fait des mercenaires des Clés du Valhall, respectivement Serji, Rarax, Samelio et Owlferein, engagés par le Xélor pour le défendre pendant qu'il finissait de fabriquer un cadran magique qui lui permettra de prévoir à l'avance la position exacte des astres et ainsi de savoir quand Anetha reviendrait d'entre les morts, comme elle l'avait prédit.

Les aventuriers exigèrent de lui l'artefact qu'il avait volé à Magtar. Sagaah expliqua que cet artefact contenait une petite d'ose d'ogrines qui était nécessaire au bon fonctionnement de son cadran et qu'il ne le céderait pour rien au monde. Alors certains voulaient en venir aux mains. Les mercenaires et notamment Fukushuu qui avait été envoyée parmi les aventuriers pour semer la discorde au cas où les aventuriers retrouveraient le Chevalier des Dopeuls, les mercenaires ayant également vu les parchemins publiés par Magtar, en appuyant sur la détresse de Sagaah.

Alors les aventuriers étaient indécis et les mercenaires en profitèrent pour s'en prendre aux aventuriers qui voulaient récupérer l'artefact. Les aventuriers se divisèrent en deux camps et c'est celui des mercenaires qui gagna. Sagaah put donc garder son artefact mais le cadran commençait à faire un bruit inquiétant... Un incessant "tic tac" qui résonnait jusque dans la tête des gens ici présents...




Apparemment défectueux, le cadran explosa en une impressionnante déflagration... Un beau spectacle.



Et c'est alors que le cadran se mit à exploser, semant l'effroi dans l'assemblée ! Sagaah ne comprenait pas ce qui se produisait... Mais rapidement, des débris du cadran sortit une flaque marron... Puis la flaque prit la forme d'une sorte de serpentin géant qui grandissait, grandissait et grandissait encore ! La bestiole se mit à hurler et fit jaillir des éclairs de partout.



C'est étonnant ce que peuvent faire les horlogers de nos jours...


La créature ne se fit pas prier et attaqua les aventuriers qui, cette fois, unirent leurs forces pour combattre à quinze contre un l'énorme serpentin.



Saluons tous la bravoure de Gaëtan, Xélor de cercle deux qui réussit à figurer parmi les derniers survivants....


Et en voilà un beau combat qui débutait ! Les plus Iops de l'équipée s'en souviendraient probablement toute leur vie. Mais que de difficulté ! Etrangement, de façon régulière apparaissait un signe du Doziak au hasard et les actions des aventuriers entrainaient, par rapport au signe, des effets différents. En effet, se souvenait du rêve d'Hiradote, ils comprirent vite que chaque signe était rattaché à l'un des trois groupes et qu'ils devaient coordonner leurs actions en fonction de ce groupe : s'il s'agissait du groupe brutal, ils devaient uniquement infliger des dommages directs, si c'était le groupe fourbe, ils devaient entraver ou infliger des dommages indirects à la créature et si c'était le groupe prudent, ils devaient se soigner, se protéger ou amplifier leur puissance.

Si les aventuriers respectaient ces règles, la créature était blessée mais s'ils allaient à l'encontre de ces règles, ils mourraient sur le champ. Ce fut donc un combat épique qui fut engagé et qui fut péniblement gagné par les aventuriers.

Alors tous fêtèrent leur victoire... Sauf Sagaah qui se lamentait sur le sort de son cadran. Alors le Chevalier Centoror apparut pour le réconforter.



Le Centoror voulut récupérer sa chevalière mais Mowow, après avoir essayé de la vendre à 25 millions sans succès et, ne sachant qu'en faire, décida de la jeter nonchalamment dans le vide, sous les yeux avides des autres aventuriers, causant l'ire du Centoror et d'à peu près tout le monde.


Le Centoror réussit donc à rasséréner son ami qui menaçait de se jeter dans les méandres du Xélorium et repartit avec lui. Les aventuriers ne purent rendre son artefact à Magtar mais reçurent quelques bons en récompense de leurs efforts.


Suite à ça, chacun repartit de son côté, heureux d'avoir vécu cette belle aventure même s'ils espéraient obtenir plus de richesses auprès du comte Magtar Tine !


Quoi qu'il en soit, leur présence, quoi que sujette au hasard, leur permit de sauver Sagaah et les mercenaires qui, sans quoi, se seraient probablement fait tuer par le serpentin géant.




______________________


Distribution des rôles :

- Serji : Viheu Mageuh et Serji
- Samelio : Hiradote et Samelio
- Owlferein : Mouh du Bouftou, Sagaah et Owlferein
- Rarax : Magtar et Rarax
- [Mal-Jabar] : Chevalier Centoror, cadran, boss final, effets spéciaux et téléportations.


Un grand merci à [Mal-Jabar] pour son aide et à l'équipe de modération qui s'est expressément déplacée ! Et bien entendu, un grand merci, comme d'habitude, à chacun d'entre vous qui s'est déplacé à l'event, sans quoi il n'aurait pu avoir lieu !

_________________
"When night falls
She cloaks the world
In impenetrable darkness.
A chill rises
From the soil
And contaminates the air
Suddenly...
Life has new meaning."

Dunkelheit, Burzum (Filosofem, 1996).

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cles-du-valhall.forumactif.org
 
[Compte-rendu] Les Chevaliers Oubliés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compte rendu 1ère Campagne Aronis
» Compte rendu de bataille apocalypse montpellier à 21 000 pts
» Champs de bataille compte rendu de partie
» Compte-rendu premiere partie test
» compte rendu du 1er GN de Role en LUUUUUB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Clés du Valhall :: Les Clés du Valhall :: Panneau d'affichage-
Sauter vers: