Mercenaires guerroyant sur Lily depuis 1120 jours.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La Légende des Nibé Longue Haine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rarax
Maître mercenaire : soiffard assoifé, chevalier à l'épée rouillée
avatar

Messages : 270
Date d'inscription : 31/08/2014
Age : 23

Feuille de personnage
Personnages et classes : : Rarax (Iop)
Niveau:
200/200  (200/200)
Guilde : : Black Fang

MessageSujet: La Légende des Nibé Longue Haine   Lun 05 Oct 2015, 17:44

Intrigué par l'indice qu'avait donné Ikol à Rarax au sujet de son mystérieux et précieux anneau, celui-ci enquêta au sujet du poème du célèbre Chari Vaguenaire, barde de son état, intitulé La Légende des Nibé Longue Haine et qui en dit long sur le passé secret et tumultueux d'Ikol...

Rarax rassembla ce précieux texte et l'entreposa soigneusement dans la bibliothèque du clan. Qui veut en savoir plus sur Ikol aura tout loisir de trouver ici de précieuses et étonnantes informations.


***


La légende des Nibé Longue-Haine.


Par Chari Vaguenaire le barde



Premier chant : Les explorateurs venus d'outre mer.


Grande aventure mes amis que voilà
Que l'histoire oubliée des vaillants dits Nibé Longue-Haine
Elle remonte il y a fort longtemps déjà
Car au cours du Sixième siècle elle nous mène.

Cette histoire commence lorsque treize joyeux compagnons
Jeunes et intrépides en Amakna arrivèrent
Tous étaient disciples d'Enutrof, l'ingénieux dieu à forme de dragon
Et tout de barbe et de pelle, ils étaient là en quête d'un nouvel air.

Car oui mes seigneurs ! De ce continent ils n'étaient guère
Eux-même prétendaient venir d'au-delà les mers
D'une île loitaine, froide, gelée et terrible tout l'an durant
Peuplées de Grands Enutrofs maîtres forgerons et habiles artisans.

La Compagnie des Nibé Longue-Haine fièrement se désignaient-ils
Car tous cousins et frères de la noble famille Nibé
Et tous sujets à grand orgueil et à rancune longue et vile
Le savait-on chez eux et du plus grand respect étaient-ils honorés.

Guidés par Varie-Ande leur chef et pour une raison qu'ils gardèrent secrète
Sur nos belles terres, vous dis-je, accostèrent-ils à Cania par une belle nuit
Et foulèrent-ils l'herbe que jamais ne virent si verte
Puis discrètement, disait-on, à l'abri de tout regard s'installèrent dans un puits.


Deuxième chant : Les forgerons du puits.


Ô grands Enutrofs du puits ! Glorieux et laborieux
Tant de galeries rapidement ils creusèrent. Le soupçonnait-on ?
Car habile était leur cachette qui les conservaient du regard curieux
Alors que toujours plus bas ils allaient, creusant jusqu'aux niveaux les plus profonds.

Et là, par Enutrof, quelles richesses accumulèrent-ils !
Or, argent, fer et pierres précieuses qui manquaient à leur île
A foison toujours plus ils trouvèrent au plus profond de la terre
Et même creusant massifs et montagnes de Cania, tant d'or ils entassèrent.

Dans le commerce se lancèrent-ils donc,
Arpentant les routes de tout le continent, allant à tous les marchés
Des millions de kamas amassèrent-ils donc,
Car de belle qualité leurs métaux et leurs pierres précieuses étaient.

Mais ce serait oublier quels prodigieux forgerons ils étaient
Et comment avec cet art dans tout Amakna ils prospérèrent
Tous connaissaient ces fabuleux marchands étrangers
Mais personne ne savaient d'où ils venaient ni de quelle sorcellerie ils étaient experts.

Car grands sorciers les Nibé Longue-Haine étaient
Et, parfois, à leurs créations des sorts ils jetaient.
C'est par ce biais que Varie-Ande leur chef allait commettre un acte
Qui à jamais changera sa vie : ensorceler un puissant artefact.


Troisième chant : L'anneau de Ni Feu Ni Haine.


Un beau jour, les Forgerons du Puits firent une splendide découverte
Un filon d'or d'une pureté jamais inégalée ils mirent au jour
Au creux de la montagne, là où personne n'eût osé se perdre
Imaginez leur joie ! Nous connaissons tous les Enutrofs et leurs amours.

Alors de cet or ils décidèrent de forger le plus somptueux des anneaux
Et ainsi Varie-Ande et ses douze compagnons s'armèrent de leurs marteaux
Et les galeries résonnèrent du son du fer contre l'enclume des jours durant
Car parfait devait être l'anneau, l'oeuvre qui traversera les ans.

Une fois l'anneau forgé, Varie-Ande comprit que l'or en était magique
En effet, il décuplait les forces de celui qui au doigt le mettait
Alors Varie-Ande le confisqua pour lui seul et voulut qu'il lui soit unique
Et l'ensorcela pour que maudit à jamais soit quiconque d'autre que lui le porterait.

Ils l'appelèrent l'anneau de Ni Feu Ni Haine car ni l'un ni l'autre ils craindraient désormais
Dans la gloire de leur réalisations les Enutrofs du Puits vivaient
Et alors que tous vieillissaient sauf le chef, il comprit que la vie éternelle l'anneau procurait
Mais par un jour funeste, mystérieusement l'anneau disparut à tout jamais.

Grande tristesse et déchirant chagrin ravagèrent les Nibé Longue-Haine
Et dès ce jour, nul ne sut jamais ce qu'ils devinrent par la suite
Les Forgerons du Puits rapidement furent oubliés malgré leur peine
Et jamais retrouvé fut l'anneau, était-ce donc un mythe ?

_________________
"When night falls
She cloaks the world
In impenetrable darkness.
A chill rises
From the soil
And contaminates the air
Suddenly...
Life has new meaning."

Dunkelheit, Burzum (Filosofem, 1996).

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cles-du-valhall.forumactif.org
 
La Légende des Nibé Longue Haine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Investigation] Qui mourra dans La Légende Renaît ?
» [Fan-fiction] Il était une légende ... Sélène. Final Chapitre.
» [Fan-Fiction] La légende de Denta-nui livre 1: Huit Makuta.
» Battosai - [gardien de la légende et le squig]
» [Blog] Les lieux du film "BIONICLE La légende renaît spécial JM134"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Clés du Valhall :: Bibliothèque :: Haut-faits et histoires diverses-
Sauter vers: